Guide de destination : Shanghai

Étudiez à Shanghai & prenez le pouls de la Chine moderne

Le nom Shanghai signifie littéralement «sur la mer», et son emplacement, de par le plus grand fleuve de la Chine ainsi qu’au bord de la mer de Chine orientale domine et favorise l’existence de la ville et de la nature. Shanghai est un exemple parfait démontrant comment un creuset culturel en Chine peut devenir une ville affluente, fructueuse et profondément internationale avec un avenir brillant.

Shanghai représente le côté le plus moderne de la Chine d’aujourd’hui. Vous y découvrirez à la fois les anciennes traditions et le désir de progrès. Étudier à Shanghai vous permet de découvrir et d’apprécier l’atmosphère internationale unique et dynamique de la ville en tant que point de rencontre entre l’Orient et l’Occident, et de saisir les nombreuses opportunités qu’elle offre.

L’une des meilleures villes étudiantes du monde

Les étudiants ont voté Shanghai comme troisième meilleure ville étudiante au monde, en particulier en ce qui concerne l’aisance à se déplacer, mais aussi la vie nocturne, la convivialité, les arts et la culture. Les étudiants sont également satisfaits de rencontrer des gens de tous les milieux et de vivre dans une ville très internationale.

The city of shanghai

Faits clés

Red flag with stars in the top left

Pays : République populaire de Chine
Population : 1,4 milliard d’habitants (24 millions à Shanghai)
Langue : Chinois standard ou mandarin (Putonghua, basé sur le dialecte de Pékin), Yue (cantonais), Wu (shanghaïen) et plusieurs autres dialectes
Devise : Renminbi (RMB)
Électricité : 220 Volts
Religion : Bouddhisme, taoïsme, islam et christianisme
Fuseau horaire : UCT + 8

People milling about on a street in the yuyuan area of Shanghai

Le Bund

Le quartier du Bund résume la modernité de Shanghai rien que par son surnom de « Wall Street de Shanghai ». C’est le quartier le plus connu de Shanghai avec des bâtiments datant de l’ère coloniale, qui s’étendent le long du fleuve Huangpu. L’architecture historique vaut le détour mais ces structures abritent notamment les hôtels, restaurants, bars et boutiques les plus prestigieux de la mégapole. Une croisière nocturne sur le Huangpu est un excellent moyen pour apprécier le mélange de l’ancien et du nouveau Shanghai.

Le jardin Yùyuán

Cet irrésistible jardin pittoresque, connu pour ses petits bassins aux poissons multicolores, ses tonnelles ombragées, ses pavillons, ses rocailles, et ses arbres (pins, saules, cerisiers, magnolias…) date du XVIè siècle et de la dynastie des Ming. Le salon de thé le plus connu de Chine, la maison de Huxinting, se situe juste à côté de l’entrée du jardin. Le bazar et la rue Old Street proches du jardin sont parfaits pour flâner et acheter des souvenirs.

Le climat de Shanghai est humide et tropical, rendant le ciel souvent grisâtre et couvert. Les hivers sont froids mais la ville se réchauffe à partir de mars. Les étés peuvent être très chauds, avec des températures pouvant atteindre les 40° en juillet. Le temps devient très agréable en septembre, et l’automne est certainement la meilleure saison pour visiter Shanghai, en termes de climat.

Située sur le delta du Yangzi Jiang en Chine orientale, Shanghai était jusqu’au XVIIè siècle une ville de pêcheurs construite sur des marécages, avant la construction d’un système de drainage pour assécher les terres. La taille des ports autour du delta a rapidement augmenté, alimenté par le commerce de l’opium pour lequel la ville était réputée.

Le commerce de l’opium a façonné le Shanghai d’aujourd’hui et lui a valu les réputations controversées de « Paris de l’Est » mais aussi de « plus grand bordel du monde ». Le traité de Nankin de 1842, qui mit fin à la première guerre de l’opium (1839-1842), a permis l’ouverture des frontières au commerce. La ville accueillait alors tout le monde, car aucune condition d’entrée n’était exigée. En effet, on racontait que toute personne venant s’installer à Shanghai avait en fait quelque chose à cacher.

Des centaines d’étrangers (britanniques, russes, français…) ont peuplé la concession internationale de Shanghai jusqu’à la fin de la Seconde Guerre Mondiale et y ont laissé une empreinte internationale. Shanghai est devenue la capitale financière de l’Asie orientale dans les années 1930 et est aujourd’hui la ville la plus peuplée de Chine. Elle est également devenue une zone économique spéciale en 1990 et son expansion économique n’a cessé de croître depuis.

Illuminated buildings during a cloudy night in Shanghai.Shanghai, parfois appelée le Paris de l’Est

La région de Shanghai est constituée de la ville de Shanghai ainsi que de deux provinces adjacentes et génère presque un tiers des exportations du pays. La Chine est le pays avec la plus grande expansion économique au monde, et Shanghai, avec un taux annuel de croissance économique de 12%, est au cœur des grands changements structurels des marché mondiaux.

Tianziwang est un quartier historique de l’ancienne concession française, composé de ruelles traditionnelles comprenant plus de deux cents petits commerces divers, tels cafés, restaurants, galeries d’art et magasins artisanaux. Pour les amateurs de vintage, la Unique Hill Gallery vend des affiches publicitaires et de vieux posters.

Le marché AP Xinyang Fashion & Gifts est un énorme marché souterrain possédant le plus grand nombre de stands de Shanghai. Le marché a une section différente pour les tissus et les perles. Commencez le marchandage à un prix très bas et vous ferez une vraie affaire.

On peut également trouver d’innombrables boutiques de marques internationales en Chine. N’emportez pas trop de choses avec vous car vous accumulerez trésors et bonnes affaires pendant votre semestre à l’étranger.

Les nombreux stands de rue proposent de l’excellente nourriture et le meilleur moyen pour découvrir vos mets favoris est d’en essayer le plus possible. Les sauces soja salées ou sucrées agrémentent de nombreux plats, tout comme l’alcool qui est utilisé en modeste quantité pour cuisiner et fumer poissons, crabes et poulets.

Un « xialongbao » est une sorte de ravioli, composé de hachis de viande et de soupe emballés dans une raviole de pâte de blé cuite à l’étuvée. Cette nourriture est emblématique de la ville et tout le monde en rafolle. Il y a deux types de soupes : la raviole de Nankin (tangbao) qui a une pâte translucide, un petit peu moins de porc et un bouillon savoureux et la raviole traditionnelle de Shanghai confectionnée, quant à elle, avec une pâte plus épaisse, une bonne quantité de viande et un bouillon légèrement plus sucré.

« Shaokao » signifie barbecue en chinois. Des stands vendants du shaoko sont présents dans toute la ville. Les clients choisissent parmi de nombreux légumes et viandes variés, disposent leur sélection sur un plateau et le passent aux cuisiniers qui le cuisent et l’assaisonnent à la perfection.

Chinese street food
La street food est extrêmement populaire à Shanghai

Être végétarien à Shanghai, tout comme partout ailleurs en Asie, peut se révéler être un vrai challenge. Les chinois ne comprennent pas forcément pourquoi quelqu’un se prive de viande mais cela ne signifie pas que la viande est l’élément essentiel de tous les plats. Les repas sont souvent composés à 90 % avec très peu de viande et souvent seul un petit morceau est utilisé pour aromatiser ou garnir un plat. 

Essayez le « qingcai baozi », un petit pain cuit à la vapeur et rempli de « bok choi » champignons et tofu. Les « cha ye dan » sont des œufs durs qui ont mariné dans du thé avec de la sauce au soja, du vinaigre, de l’anis étoilé ainsi que de la cannelle. Attention aux oeufs « maodan » qui leur ressemblent: ce sont des œufs « fertilisés » cuits avec le fœtus à l’intérieur !

Tiny fried cabbages
Il est parfois difficile de trouver des légumes délicieux, mais c’est tout à fait possible

Shanghai n’excelle pas seulement dans la gastronomie chinoise car on peut également trouver d’excellents restaurants français, italiens et britanniques ayant un succès immense non seulement auprès des expatriés mais aussi des locaux. Le quartier français est parsemé de bistrots, boulangeries-patisseries (« Farine » est la meilleure de la ville), bars à vin diffusant des films français (« Le petit Franck »). Même si vous voulez suivre un strict régime chinois, le quartier français possède un environnement charmant et ressenble à un petit village français avec ses maisons arts déco, ses hôtels particuliers des années 1920 et ses jardins secrets.

Les bars regroupent pour la plupart les expatriés et peuvent se révéler couteux pour les amateurs de bière. Les chinois boivent habituellement dans les restaurants, pendant les repas tout comme lors de karaoké. Avant de payer 5€ pour une pinte, prenez le temps de vous familiariser avec les lieux proposant des prix plus abordables.

Cela vous prendra du temps pour avoir des repères dans Shanghai : procurez-vous une carte de la ville et familiarisez-vous avec. Shanghai dispose d’un excellent système de transports incluant bus, ferrys, métro et tram. Les transports publics sont peu chers, tout comme les taxis pour de courtes distances. Shanghai est divisée en deux par le fleuve Huangpu aussi est-il utile de bien identifier si vous vous rendez à Pudong (Est du fleuve) ou à Puxi (Ouest du fleuve). Il est également bon de savoir dans lequel des 16 quartiers de la ville vous comptez vous rendre.

Prenez aussi en compte les périodes d’heures de pointe pour estimer la durée de votre trajet. Celles-ci ont lieu en semaine de 7h30 à 9h et de 16h45 à 18h30. Le moyen le plus rapide pour se déplacer est alors le taxi. Le métro, quant à lui, est bondé en permanence, quel que soit le moment de la journée.

Multiple bills of different denominations plastered with the face of Mao

La devise chinoise est le Renminbi (RMB), ce qui signifie « la monnaie du peuple ». L’unité de base du RMB est le Yuan (¥). On trouve partout dans Shanghai des distributeurs automatiques de billets acceptant les cartes de crédit étrangères. De plus, vous pouvez payer par carte de crédit dans de nombreux centres commerciaux, hôtels et restaurants.

Même si Shanghai est l’une des villes les plus chères de Chine, il est possible de faire du shopping, manger et voyager à moindre coût, une fois que vous aurez trouvé vos repères. Les restaurants locaux servent une très bonne nourriture et peu onéreuse, si vous avez le courage de prendre la carte des menus en chinois. Pas besoin de laisser de pourboire si le service est inclus dans l’addition, faites donc attention à vérifier cette information.

Shanghai est une ville sûre et les agressions contre les étrangers sont rares. Traverser la rue est en fait le plus grand danger auquel le piéton est exposé. Le feu vert ne garantit pas de traverser sans danger, une vigilance accrue est plutôt nécessaire pour arriver sans encombre de l’autre côté de la chaussée.

Le vaccin ROR contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (MMR en anglais) ainsi que les vaccins contre le tétanos et la diphtérie doivent être à jour avant le départ. De plus, les vaccins contre l’hépatite A et B sont recommandés. Le vaccin contre l’encéphalite japonaise est recommandé pour celles et ceux qui ont l’intention de passer un mois ou plus dans une zone rurale ou qui vont passer beaucoup de temps dehors, toujours en zone rurale, après le crépuscule. Il est recommandé d’aller consulter votre médecin avant votre départ.