Guide de Destination : Bali

Étudiez dans l'une des plus belles régions du monde

L’île de Bali est vraiment onirique. Les jungles sont luxuriantes et les volcans assez grands pour pouvoir toucher les nuages. L’océan Indien encercle les plages merveilleuses offrant les conditions idéales tant pour le surf que pour les sports nautiques en général. « L’île des dieux » est de loin la destination touristique la plus populaire d’Indonésie, et l’une des plus connues dans le monde.

Bali séduit ses visiteurs par son caractère unique, sa diversité culturelle et ses nombreuses activités.

L’île est chaleureuse et vivifiante que ce soit pour sa spiritualité ou la spécificité de la nourriture disponible.

Bali peut sans aucun doute être décrite comme paradisiaque. En plus de ses paysages magnifiques, les habitants de Bali sont sympathiques avec un train de vie enjoué. Ceux ayant la chance de rester un peu plus longtemps et pouvant pleinement assimiler l’état d’esprit balinais pourront aborder différemment leur retour dans la société occidentale orientée vers la réussite.

Bali comme destination d'études à l'étranger

Ces dernières années, Bali est devenue une destination populaire pour les semestres d’études à l’étranger. Les étudiants d’Asia Exchange ont fait l’éloge de Bali comme étant un lieu d’étude superbe et ont décrit l’expérience qu’ils y ont vécue comme l’une des meilleures de leur vie. Étudier à Bali est l’un des meilleurs moyens de connaître la vie et la culture de l’île en profondeur.

Bien qu’elle soit luxueuse, la vie à Bali n’est pas trop chère. Les choses que vous ne pouvez peut-être pas vous permettre dans votre pays sont à portée de main à Bali. Votre loyer mensuel pour votre appartement étudiant dans votre pays d’origine peut se traduire là-bas par une villa, avec piscine et personnel de nettoyage.

La plus grande et la plus prestigieuse université de l’île est Udayana University, accueillant chaque année jusqu’à un millier d’étudiants étrangers en échange.

iconic part of nusa penida from thesky

FAITS CLÉS

The Indonesian Flag: a red stripe on top and a white on the bottom

Nom officiel: République d’Indonésie
Gouvernement: République constitutionnelle
Population: 3,3 millions à Bali; 235 millions en Indonésie
Capitale: Jakarta (Denpasar à Bali)
Superficie: 5 561 km² (Bali)
Langues principales: balinais, indonésien, anglais
Religions principales: hindous (84.5%), musulmans (13.3%), chrétiens (1.7%), bouddhistes (0.5%)
Espérance de vie: 75 ans (femmes), 69 ans (hommes)
Monnaie: La roupie indonésienne (IDR)
Principales exportations: pétrole et gaz, appareils électriques, contreplaqué, textiles, caoutchouc
RNB par habitant: US $8,420 (Banque mondiale, 2011)
Fuseau horaire: GMT/UCT + 8

Surfer on the top of a wave in Bali during sunset

Surf

Bali est célèbre pour ses opportunités de surf toute l’année. Elle est effectivement considérée comme l’un des meilleurs endroits au monde pour le surf et est fréquentée par les surfeurs professionnels. Plus de 40 spots de surf répondent aux besoins de tous les niveaux de talent. Vous n’aurez pas non plus besoin de porter une combinaison isothermique, car la température de l’océan reste toujours à 26-30 degrés Celsius. Les plus hautes vagues frappent les plages de juillet à septembre ; c’est là que vous devez savoir comment ne pas voler la vague de quelqu’un d’autre et attendre patiemment dans la file. Vous pouvez également lire des astuces pour le surf de nos anciens étudiants ici (en anglais).

Plongée sous-marine

Bali est également un lieu idéal pour la plongée libre et en bouteille grâce à ses eaux turquoises et sa riche culture sous-marine avec pleins de poissons et coraux colorés – et si vous êtes chanceux, une tortue ou deux.

A woman in scuba diving gear is examining an underwater pillar
Un plongeur explore le monde sous la surface

La plongée libre est facile et convient à toutes celles et ceux qui savent nager. Pour faire de la plongée en bouteille en revanche, il est recommandé d’assister à un cours de 4 jours avant de plonger dans l’océan par vous-même. Les meilleurs spots pour la plongée et pour repérer des tortues géantes se trouvent autour d’Amed et des îles de Nusa Lembongan et Gili.  L’île de Menjangan au sud-ouest de Bali mérite également une visite avec un masque. Il y a là-bas deux types de lieux pour la plongée libre, l’un ayant des bandes de poissons et l’autre avec des forêts de corail en technicolor. Vous devez visiter l’île avec l’un des gardes du parc.

Le village de pêcheurs de Tulamben au nord-est cache un spot de plongée particulièrement intrigant. Là-bas, tout au fond de la mer, se trouve l’épave américaine USAT Liberty, encore seulement à 30 mètres de profondeur et à 50 mètres du rivage. Cependant, il peut être défiant d’entrer dans l’eau, car le rivage est recouvert de pierres noires. Quand c’est une journée calme, on peut même voir le naufrage en faisant de la plongée libre, car certaines de ses parties se situent à seulement 5 mètres de la surface.

Spas

Les spas sont très tendances à Bali et ailleurs en Asie. Par “spas”, nous ne parlons pas des piscines chauffées et bains de vapeur adaptés pour les enfants, mais plutôt de sérénité, luxe et détente. Tous les hôtels haut de gamme ont leurs propres spas, mais il y a aussi des Day Spas disséminés dans tout Bali, dans lesquels vous pouvez passer une journée à vous faire dorloter avec des pores sensiblement plus petits. Les traitements durent entre une et quatre heures. Il existe aussi des options très abordables dans les salons de beauté; là-bas, les manucures et les pédicures ou les massages d’une heure conviennent même aux petits budgets de quelques euros !

Shopping

En plus des œuvres d’art balinaises originales, des sculptures sur bois et d’autres beaux souvenirs, Bali offre de superbes possibilités de shopping. Un sarong balinais, une sorte de jupe enveloppante, est indispensable : vous pouvez vous couvrir lorsque vous visitez des temples et l’utiliser comme serviette de plage. Allez dans les petites galeries et chez les vendeurs ambulants pour faire du shopping artistique ; les grandes galeries d’art où sont emmenés les groupes de touristes ont de magnifiques pièces mais sont souvent un peu trop chères.

À Bali existe également de grands centres commerciaux modernes et climatisés. Kartika Discovery Mall à Kuta et Bali Gallery Mal sur Sunset Road sont parmi les meilleurs et comptent des magasins Guess, Prada et Gucci ainsi que de nombreuses autres boutiques de marque internationales. Le centre de Kuta est également un excellent endroit pour acheter des livres, des vêtements, et toutes sortes de choses.

People swimming in pool, at the end of pool, a bar

Vie nocturne

L’anniversaire d’un ami, après les examens ou le succès d’un projet de groupe : Bali offre beaucoup d’endroits différents pour passer une bonne soirée en compagnie.

Legian, la petite version des Champs-Elysée à Kuta, est toujours animée et invite ses visiteurs dans une myriade de bars et pubs différents. Le quartier de Seminyak propose des bars et pubs chics et offre une atmosphère réconfortante après le travail. Canggu est le spot touristique animé de Bali qui ne dors jamais. Peu importe le style de vie nocture que vous recherchez, vous le trouverez à Canggu! Il y a de la musique live dans presque tous les lieux pendant la journée ou la nuit. La beach party de La Plancha est organisée une fois par mois et il faut absolument y aller si tu as hâte de danser avec les pieds dans le sable sous les étoiles balinaises. Il existe également différents types de soirées à thème dans certains bars et c’est une opportunité parfaite de rencontrer de nouvelles personnes et de faire du réseautage.

 

Malgré la mondialisation constante et les vagues de touristes que Bali vit chaque année, l’île a réussi à conserver soigneusement son précieux patrimoine culturel. L’hindouisme étant la religion principale à Bali, les Balinais sont bien définis par leur version unique du hindouisme.

Cependant, l’île elle-même est malheureusement souvent associée seulement au surf, à la cuisine fusion et aux soirées raves – selon les expériences typiques des touristes. Pourtant, après quelques semaines sur cette île, le visiteur sentira le réel esprit de Bali, et étudier à l’étranger à Bali est une excellente façon de profiter de l’île dans son intégralité. Jusqu’à 80 % des revenus de Bali proviennent du secteur touristique, ce qui est à la fois une bonne et une mauvaise chose. Tant que tout se passe bien, l’industrie touristique crée de la richesse et des emplois. Mais lorsque le nombre de visiteurs diminue, les gens qui sont tributaires du tourisme souffrent.

L’employeur le plus important à Bali n’est néanmoins pas le secteur touristique, mais celui de l’agriculture. La culture du riz et du café ainsi que la pêche et autres formes d’emploi agricole sont des moyens indigènes extrêmement importants pour gagner sa vie. De plus, l’art balinais qui s’exporte à travers le monde, crée une partie importante des revenus de l’île.

A group of farmers are sitting in a rice field, taking a break from the harvest
La plupart des Balinais travaillent encore dans l’agriculture

Environ vingt mille étrangers vivent en permanence à Bali.

Le Sud de Bali – Le Saint-Graal du Tourisme

KUTA

Kuta et ses alentours sont de loin les lieux de vacances les plus divers, animés et internationaux à Bali. Kuta, à l’origine un petit village de pêche, a commencé à grandir lorsqu’un couple américain y a ouvert une auberge en 1936. L’aéroport était fini en 1969, avançant encore plus le développement de la région. Aujourd’hui, Kuta est le plus grand et le plus vif lieu à Bali et est l’endroit idéal pour ceux qui veulent vivre là où la vie ne s’arrête jamais. La vie nocturne, tout comme les plaisirs de la journée, sont toujours en effervescence.

Kuta offre également d’excellentes opportunités pour le shopping. Il y a tout ce dont on a besoin, allant des grands centres commerciaux aux petits stands dans les marchés. Le meilleur de Bali se cache à Kuta; si vous êtes à la recherche de vêtements, de musique, d’artisanat ou de souvenirs. La cuisine locale à également beaucoup à offrir. À Kuta, vous trouverez des chaînes de restaurants américains ainsi que des cafés et des restaurants locaux abordables mais délicieux. Il y a également de nombreux clubs et pubs avec de la musique et de la danse en direct. Kuta propose également une grande variété d’hôtels pour tous les budgets allant des hôtels de luxe à l’hébergement en famille d’accueil.

Kuta est connue aussi pour Kuta Beach, sa plage d’une longueur de 3 km qui est un endroit superbe pour se détendre et surfer, surtout en automne. Il y a également différentes écoles de surf, et tous les surfeurs, débutants ainsi que plus avancés, peuvent profiter des bonnes vagues sur cette plage.

Group picture of students after surfing for charity in Bali

SEMINYAK

La partie nord de Kuta s’appelle Seminyak, particulièrement connue pour ses coins cachés luxueux et paradisiaques, ainsi que pour sa cuisine délicieuse. À Seminyak on trouve quelques-uns des restaurants les plus chics de Bali qui à eux seuls, vous convainquent de prendre votre petit déjeuner, déjeuner et dîner là-bas.

CANGGU

Canggu est une région touristique plus récente à côté de Seminyak du côté ouest. Souvent appelée «la zone bobo de Bali», à Canggu se trouvent des villas modernes, des bars de plage et des cafés de toutes sortes – chacun niché parmi les maisons locales et les belles rizières. Canggu attire également beaucoup d’étudiants grâce à ses plages idéales pour le surf, le yoga et les spas santé, une grande variété de restaurants et clubs avec un nombre toujours grandissant de voyageurs tendances, venant de tous les coins du monde.

DENPASAR

Denpasar est la ville capitale de Bali et l’endroit le plus peuplé de l’île. À Denpasar, il y a moins de touristes en raison de sa location à l’intérieur de l’île, mais il existe des services qui ne sont pas offerts ailleurs à Bali. Visiter Denpasar en vaut la peine, en particulier car ce n’est pas envahi par les touristes, et vous aurez la chance d’y observer la vraie vie locale et la mode urbaine dans les rues moins peuplées. L’un des campus d’Udayana University se trouve à Denpasar.

JIMBARAN

Jimbaran, situé juste au sud de Kuta, est une destination de pèlerinage pour ceux qui aiment les fruits de mer le soir quand la pêche matinale se cuit au grill. Les restaurants de fruits de mer sur les plages de Jimbaran remplis de gens sont les meilleurs endroits pour déguster les poissons et les crustacés les plus frais. À Jimbaran, il y a plus de 50 restaurants de fruits de mer différents. Souvent, vous pouvez même choisir votre prise du jour depuis l’aquarium du restaurant. Avec la cuisine délicieuse, les beaux couchers de soleil, les boissons fraîches et la musique en direct, vous passerez une soirée inégalée ! Heureusement, comme l’autre campus d’Udayana University se situe à Jimbaran, les étudiants peuvent profiter des plats nutritifs remplis de bonnes huiles, les aidant à bien étudier tout le semestre.

Le centre de Bali – Ubud et d’autres villages

ULUWATU

L’un des lieux les plus sacrés à Bali se trouve à Uluwatu. Le temple Pura Luhur Ulawatu situé le plus au Sud-Ouest de la péninsule de Bukit, a été construit sur les hautes falaises et est donc une merveille architecturale. Les singes dans les temples sont des pickpockets malins lorsqu’il s’agit de touristes inconscients apportant des collations au temple. En plus du bâtiment lui-même, vous pourrez y observer des surfeurs professionnels et de beaux couchers de soleil. Padang Padang est la plage la plus proche d’Uluwatu et, osons le dire, la plage parfaite.

NUSA DUA

Nusa Dua, en revanche, est la zone hôtelière la plus chic de Bali et divertit sa clientèle aisée grâce à un grand centre commercial. De même, sa plage est également de première classe et offre beaucoup d’activités sportives pour tout le monde. À Dreamland, vous trouverez le sable doré est les grandes vagues en plus de vues magnifiques. Tous ces endroits se situent à seulement 30 minutes en scooter de Kuta.

UBUD

A pathway lined by water leads to a square, behind which is a temple, in Ubud, Bali
Ubud – la capitale culturelle et idyllique de Bali

La capitale culturelle de Bali est le village d’Ubud. Même si le village s’est propagé sur une grande zone aujourd’hui, il a complètement conservé son charme et son atmosphère artistique. Il y a aussi des rizières, des artisanats locaux, des oiseaux chanteurs dans les jardins et spectacles de danse enchantant. À Ubud, vous aurez également la chance de vous loger chez les personnes locales à un prix très modeste; une expérience véritablement unique.

Vous pouvez également apprendre à teindre des vêtements batik, cuisiner des repas balinais ou essayer d’autres talents insulaires traditionnels dans les ateliers du village. Il y a également des cérémonies différentes ayant régulièrement lieu, tel que les défilés funèbres sombres dans les rues et les temples, partout dans le village. En plus des ateliers, galeries d’art et temples, vous bénéficierez à Ubud de vues superbes donnant sur les rizières en terrasses. Une promenade au bord des champs de riz est indispensable !

Au village existe une véritable forêt enchantée où vivent des centaines de singes sous les arbres anciens. Dans la forêt, se trouve aussi deux temples, le temple de la Source Sacrée et le plus petit, Pura Prajapati, habité par de véritables singes ainsi que des statues de singes recouvertes de mousse. Il y a un droit d’entrée modeste pour la zone forestière ainsi que la possibilité de nourrir les singes avec des bananes.

Les possibilités pour le shopping sont étonnamment nombreuses. Les artistes au village vendent leurs œuvres allant des sculptures sur bois aux peintures, et une multitude d’autres petits objets d’arts pour décorer votre maison. Le village est dominé par un marché central, un bâtiment de deux étages offrant pleins de fruits, fournitures et beaucoup de souvenirs.

Le Nord et l’Est de Bali – des volcans et des îles

SINGARAJA

Le nord de Bali est plus sec que le reste de l’île. Cette partie est connue pour être la zone du port qui, dans le passé, était fréquentée par les marchands venant de l’Arabie, la Chine et des Pays-Bas. On peut toujours repérer les signes du passé colonial dans l’architecture ; plusieurs bâtiments ont des teintes néerlandaises reconnaissables. Singraja est la plus grande ville dans le nord. Lovina est une destination de vacances sur la plage où l’on peut voir des dauphins jouer dans les eaux turquoises au lever du soleil. Dans le nord, il y a aussi le temple Pura Pura ainsi que Menjangan Island, l’un des meilleurs lieux pour explorer le monde sous-marin de Bali.

AMED

La destination de voyage la plus populaire au nord-est de l’île est la ville d’Amed, la région balinaise la plus croissante et qui n’a été découvert par les touristes que récemment. Amed est particulièrement désirée pour son paysage et sa nature spectaculaire. De plus, les plages autour d’Amed sont beaucoup plus calmes que celles de Kuta ou Uluwatu et Nusa Dua par exemple. Amed offre également d’excellentes opportunités pour la plongée libre et en bouteille.

Le temple probablement le plus connu à Bali est celui de Pura Tahah Lot. Ce temple est perché sur un rocher escarpé qui émerge de l’océan. Le temple se trouve à environ seulement 20 km de la capitale de Denpasar, et la vue est éblouissante. Ne ratez pas le coucher de soleil en sirotant un cocktail dans un restaurant panoramique donnant sur cette vue glorieuse.

GUNUNG BATUR

Gunung Batur est le volcan le plus actif à Bali ; quoi qu’« actif » est un grand mot pour ce géant endormi. La vue du bord du cratère, donnant sur le lac à l’intérieur, est magnifique. Vous pouvez participer à une visite guidée – facilement achetée à Kuta – sur la montagne ou y randonner vous-même. Amenez avec vous une poêle et des œufs; car nulle part ailleurs peut-on se préparer des œufs brouillés en utilisant la vapeur sortant des crevasses d’un volcan ! Il y a aussi des villages charmants autour de la montagne comme celui de Kintaman au bord du cratère, et celui de Toya Bungkah qui se situe un peu plus bas et qui borde le lac de cratères.

GUNUNG AGUNG

Gunung Agung est un volcan sacré pour les Balinais et s’élève jusqu’à trois kilomètres de hauteur. Même les lits à Bali sont orientés vers ce repère spirituel. Il est primordial de savoir se comporter d’une façon correcte à Agung, et pour cette raison, il n’est recommandé d’y aller qu’avec un guide officiel. Vous pouvez aussi admirer le volcan de la mer en route vers les îles Gili.

The volcano Gunung Batur towers reaching into the air

NUSA LEMBONGAN

La petite île tranquille de Nusa Lembongan se situe à deux pas de Bali. Elle est un lieu idéal pour se détendre pleinement. Cette île paradisiaque couvre seulement une surface de 8 kilomètres carrés mais les options d’hébergement sont nombreuses pour chaque budget. On y trouve là-bas des plages de sable blanc, une eau bleu azur, des superbes vagues de surf ainsi que l’un des meilleurs sites de plongée à Bali. Les voitures sont interdites sur l’île ; les cyclomoteurs sont le seul mode de transport à moteur. Lembongan se situe au large de la côte est de Bali, offrant une vue spectaculaire également sur le volcan Agung. Il y a trois types de bateaux allant à Lembongan plusieurs fois par jour, et dont les prix varient entre 5 et 30 euros en fonction de la vitesse de votre véhicule.

Bali est située près de l’équateur, ce qui garantit un climat tropical et chaud toute l’année. La saison des pluies dure d’octobre à mars et la saison sèche, d’avril à septembre. Les températures restent à environ 30 degrés Celsius sur la côte, mais les températures sont agréablement équilibrées par les vents frais soufflant sur Bali la nuit. Même pendant la saison humide, les journées sont pour la plupart ensoleillées et toujours chaudes, vous n’avez donc pas besoin de prendre en compte la météo lorsque vous décidez quand partir en échange. S’il pleut lors de la saison humide, cela ne dure généralement qu’une heure, et la plupart des averses surviennent le soir et la nuit.

En raison du climat tropical, la nature volcanique, la pluie et la chaleur, la biodiversité à Bali est remarquable. Les forêts tropicales sont des forêts luxuriantes, caractéristiques d’un climat de moussons, mais il y a aussi des conifères sur les montagnes. Les bambous et les palmiers produisent des récoltes comestibles. Les fleurs existent en toutes les couleurs et teintes imaginables, et jouent un rôle important dans les jardins et cérémonies variées aux temples. Le terrain de Batur Mountain est particulièrement fertile, et son cratère produit la plupart des légumes sur l’île. Le riz, le produit le plus populaire, se cultive à Bali depuis des milliers d’années.

La faune de Bali a souffert à cause de la population humaine croissante, et malheureusement, les espèces les plus rares ne peuvent vivre seulement dans les parcs nationaux. Sur l’île se trouve différents types de communautés de singes, dont la plupart sont semi-domestiques. La zone de singes la plus célèbre est la forêt d’Ubud mais il y a également plusieurs autres lieux et temples habités par les singes.

Les parcs nationaux de Bali abritent aussi d’autres animaux comme les écureuils géants, les chevreuils « aboyants », les sangliers, les lézards et les oiseaux exotiques. L’une des créatures les plus extraordinaires sur cette île est la civette des palmiers asiatique (Luwak). Cet animal ressemblant à un félin est utilisé dans les plantations de café pour la production du célèbre café Kopi Luwak. La civette des palmiers asiatique mange des grains de café, puis les défèque, après quoi les grains sont séchés et moulus pour faire du café. À l’étranger, une tasse de café Kopi Luwak coûte jusqu’à 20 euros, mais à Bali, vous pouvez en déguster pour beaucoup moins cher.

De multiples communautés de singes semi domestiqués vivent à Bali

La culture alimentaire à Bali, comme sa culture en général, est riche et intéressante dans sa diversité. Les légumes frais, les différentes viandes et poissons sont combinés avec des épices et herbes fraîches pour créer des plats absolument délicieux. La cuisine indonésienne dans son ensemble a parfois la réputation de ne pas être suffisamment sophistiquée, mais la cuisine balinaise est en revanche mondialement connue pour son raffinement. Cette nourriture comprend également du porc, ce qui diffère du reste de l’Indonésie, qui est principalement musulman.

La nourriture à Bali est très abordable. Un repas délicieux et varié ne vous coûtera pas plus de quelques euros, boissons incluses. Les petites échoppes locales sont encore plus bon marché : un repas satisfaisant ne coûte que 10 000 roupies, soit environ 0,60 EUR. On trouve également de la nourriture occidentale à Bali, toutes les plus grandes chaînes de restauration rapide, ainsi que des restaurants proposant des pizzas, des pâtes, des steaks, des hamburgers et de la nourriture indonésienne. Les prix varient, mais sont généralement très abordables (5 à 10 EUR).

Ne laissez pas passer l’occasion d’essayer de nouvelles saveurs locales ! Vous trouverez de nombreux food-trucks dans les rues, ainsi que des petits restaurants appelés «warung» qui servent du riz avec des accompagnements. Beaucoup de touristes craignent une intoxication alimentaire en mangeant dans ce genre d’endroits, mais ce sont généralement les plus sûrs.

Skewered meat on a white dish
Vous ne serez pas à court de nourriture intéressante et savoureuse à Bali

Observer dans quels lieux mangent les locaux constitue le moyen le plus sûr pour trouver les bonnes adresses. Les plats balinais populaires sont, par exemple, le nasi goreng (riz frit avec des légumes, de la viande et des œufs), le mie goreng (nouilles frites avec des légumes, de la viande et des œufs), le bakso (soupe de boulettes de viande) et le gado-gado (plat végétarien).

La circulation à Bali peut d’abord paraître un peu chaotique, et il est impossible d’éviter les occasionnels embouteillages. Le moyen le plus facile pour se déplacer à Bali est d’avoir ses propres roues et de conduire soit vous-même, soit par un chauffeur. Le transport public à Bali est très abordable, mais peut prendre beaucoup de temps pour se rendre d’un point A au point B à cause des routes ondulantes.

Multiple scooters traveling on a paved road in Bali

Voitures et motos

Vous pouvez louer un scooter ou une moto dans l’une des nombreuses agences de location à Bali, soit pour un seul jour ou plusieurs mois. Le loyer par jour est d’environ cinq euros, et vous pouvez remplir le réservoir pour un euro. Le port du casque est obligatoire et la police tient particulièrement à sanctionner les touristes qui se promènent sans casque. De plus, les touristes doivent posséder un permis de conduire international facile à obtenir au poste de police local dans votre pays d’origine.

Il y a également des voitures à louer à l’aéroport et dans les agences de location autour de l’île. Une voiture vous protégera des éléments, elle est plus sûre et plus rarement inspectée par la police. Cependant, il est plus difficile de conduire une voiture qu’un petit scooter en circulation dense. Un moyen populaire pour visiter d’autres parties de l’île est de louer une voiture avec un chauffeur. Ces mini-bus sont très abordables et les chauffeurs sont amicaux et ravis de vous faire visiter les meilleurs endroits de Bali.

Bus

Les distances à Bali ne sont jamais trop grandes, alors il est quelque peu inutile de prendre le bus, à moins que vous ne traversiez l’île entière ou ne voyagiez sur une autre île. Les bus passent en général par les plus grandes villes et votre trajet peut devenir plutôt long. De plus, les bus attendent à la gare jusqu’à ce qu’ils soit assez pleins avant de partir, et les retards considérables ne sont pas rares non plus. Les « bemo » sont des plus petits bus qui opèrent entre Kuta et Denpasar ; ils sont plus rapides et sont une manière plaisante de rencontrer des personnes locales sur la route.

A open boat with yellow and red stripes is sitting in shallow, tropical water

Bateaux

Pour partir de Bali à l’île voisine de Lombok, il est plus facile de prendre un bateau plutôt qu’un avion. En fonction du bateau ou du ferry, le trajet dure entre trois et cinq heures. Certains ferrys sont en mauvais état, alors veuillez en choisir un qui a l’air assez responsable. Il existe plusieurs compagnies différentes offrant le transport de Bali aux îles Gili; une vedette est le plus rapide moyen pour se rendre quelque part. La compagnie de bateaux Perama opère sur les routes entre Pendangbai et Sengigi ainsi qu’entre Sengigi et les Gili.

Le tourisme a conquis certaines parties de Bali, mais cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de traditions balinaises authentiques et solides sur l’île.

A woman in a yellow traditional dress and headdress bows her head in prayer
Les traditions et la culture traditionnelle restent fortes à Bali

La spiritualité et la religion jouent un rôle important à Bali, comme en témoigne l’omniprésence des temples : certains d’entre eux sont spectaculaires, d’autres sont plus petits et se trouvent parfois dans les jardins des particuliers – même les hôtels ont de petits sanctuaires. La religion et son respect constituent une valeur importante dans la vie quotidienne des Balinais : cela passe par exemple par le fait de laisser des petits paniers remplis de fleurs faits de feuilles de palmier devant les bâtiments, le long des rues et sur les comptoirs.

En outre, il y a plusieurs fêtes dans lesquelles la religion est une composante essentielle. De nombreux événements sont célébrés à Bali, allant des anniversaires à l’apparition des dents de sagesse. Même les funérailles sont l’occasion d’une bonne fête – après tout, c’est le moment où l’on dit adieu à l’esprit du défunt. Il faut plusieurs jours pour se préparer à l’une de ces réjouissances et souvent le village entier, y compris les étrangers en visite, sont les bienvenus. Les plus grands festivals annuels sont le Galungan et le Kuningan. Les Balinais croient que les esprits rentrent chez eux pendant Galungan et reviennent au ciel pendant Kuningan, dix jours plus tard.

Rupiah bills of multiple denominations are stacked on a table

Vous pouvez échanger votre devise locale contre la Roupie indonésienne (Rp.) dans les banques, les bureaux de change et les grands hôtels. Le plus souvent, il est plus coûteux d’échanger de l’argent dans les hôtels et à l’aéroport. Un euro vaut environ 14 000 Rupiahs.

Vous pouvez retirer de l’argent dans les guichets automatiques avec votre carte de crédit. Les distributeurs automatiques de billets sont communs dans les grandes villes. Faites cependant attention aux taux de change. Parfois, lorsque le Rupiah est moins cher, il est préférable d’échanger de l’argent dans un bureau de change.

Payer avec une carte de crédit est sûr dans les grands centres commerciaux et les hôtels, mais soyez prudent dans les petits endroits car les cartes de crédit peuvent parfois être copiées. Les petits magasins et les taxis n’acceptent que les espèces.

De manière générale, voyager en Indonésie est sûr. Méfiez-vous cependant des pick-pockets et gardez un œil sur vos bagages.

Bien que l’Indonésie soit une zone sismique active, Bali est située loin des frontières des plaques tectoniques. les catastrophes naturelles ne peuvent toutefois pas toujours être prédites. Les tremblements de terre ou les tsunamis causés par un tremblement de terre sont extrêmement improbables à Bali. Lorsque l’on pense à la sécurité, il est bon de garder à l’esprit qu’il est toujours plus probable que l’on se retrouve dans un accident de la circulation partout dans le monde plutôt que d’être victime d’une attaque terroriste ou d’une catastrophe naturelle.

La rougeole, les oreillons, la rubéole (ROR) et le tétanos-diphtérie doivent être tenus à jour. L’hépatite A est recommandée. Les médicaments de prévention du paludisme peuvent être recommandés à certains voyageurs, mais ils peuvent être achetés après votre arrivée en Indonésie. Certains voyageurs peuvent également être invités à prendre des vaccins contre l’encéphalite japonaise, l’hépatite B, le choléra et la fièvre typhoïde.